• Les floraisons commencent. Le premier rosier, rosa Rush, hybride multiflora moderne Louis Lens 1983 n'a fait qu'une seule fleur ...pour

    l'instant et hors d'atteinte de l'APN.

    Puis Mme Isaac¨Pereire, bourbon Garçon 1881, s'est lancée dans la partie. Une rose particulièrement belle et qui embaume...

    Roses en formation !

    Le rosier commence à partir à l'assaut de la serre, ce qui fait que lorsque l'on est sur le canapé, étendue tant qu'à faire, les roses

    tapissent ( presque ) le ciel ! C'est un grimpant dont la taille reste modeste.

    Roses en formation !

    Son bébé, Mme Ernest Calva, mutation 1888, est souvent plus en retard, mais les boutons sont là .C'est un cadeau de fin d'année de la

    part d'un parent d'élèves Il est grimpant aussi, mais ici il ne dépasse pas les 1,50 m. Cette année il a été bien nourri, donc peut être

    émettra-il de belles pousses très très grandes, des charpentières ! 

    Roses en formation !

    Par contre, voici ce qui se profile sur un des rosiers, comme il n'y a pas de traitements ici, les feuilles malades sont arrachées.

    Heureusement, dans l'ensemble, les rosiers se portent bien. ( Un écureuil, offert par Alice, ma seconde fille, " Arrosoir et persil " )

    Roses en formation !

    Le dernier qui démarre est Mme Alfred Carrière, Swartz Joseph 1875,  Noisette.

    La floraison plus épanouie est hors d'atteinte de l'APN, mais juchée sur un escabeau ! L'année dernière, lors d'un gros coup de vent , il est

    tombé. Il a fallu une coupe drastique pour le remettre debout tant il était lourd. Il est de bonne compétition composition car il a émis

    beaucoup de jeunes branches...Le voilà ragaillardi. Celui là est une valeur sûre avec sa floraison très abondante qui se perpétue jusqu'en décembre.

     

    Roses en formation !

    Il y a bien quelques bêbêtes ...les mésanges et les coccinelles sont là et se régalent !

    Belle journée 

     

     

     

     

     

     


    24 commentaires
  • Le coloris blanc est à l'honneur au jardin en ce moment. Entre les feuillages panachés et les floraisons, les massifs sont lumineux.

    Voilà un cornus alba 'Elegantissima' qui en plus de fleurir des ...feuilles... fleurit bien joliment, non ?

     

    Blanc !

    Ici, cet arbuste un peu à couvert du tilleul, garde des proportions raisonnables et c'est tant mieux. Pour l'instant il n'a jamais été taillé .

    Dans le jardin d'en face, il est au soleil toute la journée, il est devenu énorme. Ses teintes résistent au plein soleil, c'est donc un arbuste

    tout terrain. Le voisin le rabat, il supporte très bien la taille. Un arbuste à adopter .

    Blanc !

    Il est associé à un deutzia gracilis ' Niko ' ( pour le ' Niko ', je crois que c'est bien ce cultivar...?)

    Blanc !

     

    Ses fleurs sont d'un blanc très pur, les fleurs de jolies clochettes. Le tout sur des tiges tirant sur le rouge ( Trop beau )

    Tous les deux forment un joli couple, d'autant plus que les feuilles bien vertes du deutzia affirment les contrastes !

    Blanc !

     

    Un autre blanc : les fleurs de la spirée ( Spiraea x vanhouttei ). Il y a six spirées au jardin. L'arbuste est assez modeste, maxi 2,50 m ce

    qui est parfait pour ce petit jardin. Par contre il n'en impose pas par son volume car les branches, les feuilles et les fleurs sont fines...

    Blanc !

    et très, très élégantes : c'est beau ! Les  inflorescences sont magnifiques :

    Blanc !Blanc !

     

    Les hampes fleuries se dressent au dessus des branches, pas une ne baisse la tête. C'est gracieux ...

    Blanc !

     

    Puis il y a l'oranger du Mexique, choisya  ternata. Lui aussi est un facile à cultiver, la preuve : planté depuis quelques années, il était

    devenu opulent. Puis il est mort...? Des drageons sont apparus, les racines ayant  décidé de faire quelque chose pour le trou laissé d

    ans le massif. Il y a maintenant trois orangers, ils poussent tranquillement et surtout ils embaument ce coin de jardin. Il y a un

    cultivar : Choisya ternata 'Sundance'  qui possède un feuillage tirant sur le vert jaune. Il fait de l'œil au jardin qui un jour où l'autre lui

    trouvera bien une place de choix ! Sa floraison, elle aussi, est vraiment jolie :

    Blanc !

    Les feuilles sont coriaces, elles sont persistantes.

    Blanc !

    Sur ce , hop un petit tour au jardin !

    Bonne journée

     


    30 commentaires
  • Dans un des massifs, des hostas sont en pot . Ici en pleine terre rien à faire, ils ne s'y plaisent pas et ne résistent pas aux limaces et

    escargots. Donc en pot les hostas !

    Il y a quelques temps, craquage sur deux hostas dont le feuillage change un peu de l'ordinaire : jaune uni. Sur les photos le jaune tourne

    au vert mais en " vrai " ils sont bien jaunes . Ils sont plantés dans le même pot.

    Rien que du jaune ...

    En premier plan, cet hosta possède des feuilles allongées , le gaufrage plus petit que le second derrière, qui lui est plus jaune avec

    des feuilles plus arrondies et plus grosses. 

    Rien que du jaune ...

     

    En gros plan, les feuilles des deux, elles paraissent de même taille, mais ce sont des bébés feuilles !

    En premier il s'agit  d' " Auguste Moon " ou bien " Golden Prayers " ( mais je crois que c'est Golden Prayers )...J'aurais dû noter....Si vous

    le savez ? En tous les cas il est uni des tiges aux feuilles. Il est donné pour 40 cm de haut. Vous le trouverez chez Promesse de fleurs.

    Rien que du jaune ...

     

    Le second , c'est  " Fire Island " . Ses feuilles sont jolies , du rouge s'invite sur les nervures centrales et ses tiges :

    Rien que du jaune ...

    Rien que du jaune ...

     

    Il est donné pour 60 cm de haut, vous pouvez le trouver chez les pépiniéristes suivant :

    Le Jardin du pic vert, le Châtel des vivaces et Promesses de fleurs .

    Les voici en compagnie des copines du massif :

    Rien que du jaune ...

    Au départ je n'aimais pas trop ces plantes au feuillage exotique, mais c'était avant ...Et vous les hostas vous les aimez ? En pot ou pas ?

    Bonne journée à vous qui passez par ici .

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    22 commentaires
  • La retraite à cela de bon ( mis à part les voyages où les arrêts aires de repos sont remplis de petits vieux seniors - j'en suis, il faut que je

    m'y habitue d'autant plus qu'en tant qu'ancienne enseignante la population y était mixte -  ... ) qu'elle apporte du temps...

    Donc au " boulot " ou faire tout ce que vous vouliez faire sans pouvoir le faire !

    Priorité aux " passages ". Le jardin étant petit, la pelouse piétinée et " repiétinée " cela n'est pas top .

    Après avoir récupéré des pierres plates dans un autre coin du jardin ( ou comment habiller Pierre en déshabillant Paul ), voici l'avancée

    des travaux :

     

    1) Positionnement des pierres en fonction du passage - faut pas se " louper " : marcher sur les pierres, donc essais et essais afin de

    bien repérer le passage naturel - qui ...va toujours au plus court - repérages acquis .

     

    2) Ecartement des pierres - faut pas se " louper " encore, les longueurs de pas sont comme le labourage et le pâturage les mamelles de

    la FRANCE pelouse sauvegardée, citation d'Henri IV, reprise ....presque comme citée . 

    Cela avance...

     

    3) " LA " pierre comme gabarit, " LA " bêche comme outil...

    Cela avance...

     

    4) Commencer à admirer le travail ( on est bien servi que par soi-même )

    Cela avance...

     

     6) Se féliciter ( on est bien servi que par soi -même)

    Cela avance...

    7) Le résultat d'un côté :

    Cela avance...

    de l'autre :

    Cela avance...

     

    8) Se dire que les travaux ne sont pas terminés ( parfois on se sert mal soi -même ) ... voir le fond  droit de la photo, il y a du masquage à faire...

    9) Se dire que les montages photos se font dans l'a peu près : remarquez l'encadrement des photo qui se veut égal de photo en photo...

     

    Belle journée.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    34 commentaires
  • Comme le remarquait ( si justement ) Philippe ( Des nouvelles de moi ici ) , de St Jean il n'y a pas eu que deux plantes ramenées !

    Voici le reste :

    Une jolie fougère, athyrium " Pewter Lace " ....Une plante choisie encore pour son plumage ! Elle est donnée pour 20 à 40 cm. Elle

    développe des coloris différents selon la maturité de ses feuilles. Un peu de rouge, d'argent, de gris, de vert... Top !

    Elle est plantée à côté d'un bébé persicaire " Red Dragon " qui a eu un peu de mal à repartir...mais qui repart . Les teintes sont en

    camaïeu . Juste derrière , une autre fougère qui s'est ressemée seule , belle , alors gardée !

    St Jean 3/3

     

    Une brunaria, le vendeur ne connaissait pas le nom ( cela devait être un ami du pépiniériste ) . Une plante désirée depuis longtemps,

    mais, me voilà prévenue, chez lui le feuillage est redevenu vert au fil du temps . Donc voir venir et constater ! 

    St Jean 3/3

    En association avec une heuchère divisée depuis peu, nom oublié..J'aime bien le contraste ( les contrastes en général d'ailleurs !)

    St Jean 3/3

     

    St Jean 3/3

     

    Une clématite Montana  " Rosebud " de chez Tavers ( le spécialiste des clématites ). Une bonne grimpante, jusqu'à huit mètres. Plantée

    au pied d'un rosier d où elle devrait partir à la conquête de la vigne vierge. Elle est jolie car ses feuilles sont cuivrées , les tiges aussi . Ses

    fleurs d'un joli rose. Ce petit coin du jardin est un difficile, les plantes y disparaissent souvent, du coup le trou de plantation a été enrichi et

    surtout creusé assez loin du rosier afin de laisser une chance à la clématite . Inutile de dire que : je vais veiller au grain !

     

    St Jean 3/3

    St Jean 3/3

     

     

    Puis une akebia trifoliata " Big Fruit ", repérée ( en amont de la venue à St Jean de Beauregard ) et acquise à la pépinière Aoba .

    Pourquoi ? Car une plante désirée depuis longtemps, le plus : une variété qui produit de gros fruits comestibles. Bon, d'après le

    pépiniériste d'ici deux à trois ans ( je suis une jeune  retraitée ). Donc histoire à suivre...

     

    St Jean 3/3

    Sinon, elle est plantée au pied du prunus, côté serre ( Je pourrai la voir pousser, étalée dans les coussins ...)

    St Jean 3/3

     

    Puis enfin deux autres plantes , pas de photos, une agapanthe bleue sans nom, il lui faut un joli beau. Puis une petite tapissante que je

    vous montrerez...plus tard !

     

     Bon dimanche

     

     


    11 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires