• Celui ci est un sans nom, cadeau fête des mères

    Il est rentrée chaque hiver, et refleurit chaque année. Ce printemps il a reçu une bonne dose de fumier déshydraté en granulés.

    Ce régime lui a plu :

     

    Encore un fuchsia !

    Un coloris tonique, très tonique : fuchsia et violet foncé presque noir , étamines roses terminées par une pointe de blanc.

    Puis le violet foncé tourne à un violet plus clair ayant des pointes de fuchsia :

    Encore un fuchsia !

    Robe froufroutante, ce fuchsia est juste somptueux :

    Encore un fuchsia !

    Bonne journée

     


    12 commentaires
  • Coucou, me voici de retour.

    Cette année j'ai planté 5 dahlias...C'est peu ! Mais les déplanter en fin de saison m'agace, m'agace ( Pas sérieuse la jardinière )

    Mais en lisant certains blogs je me suis fait une raison : c'est beau au jardin.

    Donc a sauté dans mon caddy le dahlia '"Bluesette ". 50 x 50 pas plus, au moins les tiges ne tombent pas !

    Sur les 5, trois seulement ont grandi .

    Dahlia ...

    Il est d'un joli rose . En association un géranium ' Blushing Turtle '  , 40 x 80, en fleurs jusqu'aux gelées (de la pépinière

    Demoinet). Les deux coloris sont en harmonie :

    Dahlia ...

    Le géranium est veiné d'un rose plus soutenu :

    Dahlia ...

    Dahlia ...

    Une petite association pour un petit jardin...Mais cela me ravit !

    Bisous et belle journée

     


    20 commentaires
  • Deuxième étape : la bordure .

    Les pierres ont été récupérées le long d'une haie côté trottoir. Les bordures en ciment les remplaceront . Elles ne se verront pas car elles

    seront cachées par des géraniums ( macrorrhizum ) qui prolifèrent et c'est tant mieux !

    Déjà taille annuelle du laurier sauce :

    Massif sceptique...suite !

    Il y a le  vilain mur gris qui apparaît , un rosier  ' Marietta Silva Tarouca ' qui pousse bien mais en hauteur, et un ' Trachelospermum

    jasminoides ' ( faux jasmin, rustique jusqu'à - 15 ) plante cadeau fête des mères qui embaume le jardin et la maison :

    Massif sceptique...suite !

    Mise en place des pierres :

    Massif sceptique...suite !

    Puis nettoyage de la plate bande, du fumier en granulé, de la corne broyée. Entre temps une grosse pluie, ce qui n'est pas plus mal !

    Et fin avec une bonne épaisseur de paille en attendant les futures plantations :

    Massif sceptique...suite !

    Le jardin change doucement de physionomie...

    A bientôt , belle journée.


    14 commentaires
  • Lorris, une autre petite ville située à une quinzaine de kilomètres du  82, en direction d'Orléans...

    Une petite ville meurtrie : des château, murs d'enceinte, tours ne restent rien... Un boulevard circulaire, promenade de nos jours, délimite les anciens remparts . Un bel hôtel de ville, une vieille halle (12 ième)..De très belles villas plus récentes, de jolies petites rues

    Wikipédia :

    Moyen Âge

    La ville est un rendez-vous de chasse pour les premiers Capétiens au XIIe siècle. Les souverains y entretiennent une cour assez réduite et y signent notamment la Charte de Lorris et la Paix de Lorris.

    La charte de Lorris est promulguée en 1134 par le roi de France Louis VI le Gros (1108-1137). Elle donne à Lorris « privilèges et franchises » connus sous le nom de coutumes, ce qui fait de Lorris la première commune libre de France.

    La paix de Lorris est signée le 30 octobre 1242 entre Raimond VII, comte de Toulouse, et le roi de France Saint Louis. Les deux hommes renouvellent ainsi le traité de Paris qu'ils ont déjà conclu le 12 avril 1229 sous l'égide de la mère de Saint Louis, Blanche de Castille. Raimon VII renonce aux villes de Narbonne et d'Albi et promet de faire, lui-même, la chasse aux hérétiques, les « cathares ». Ce traité met fin définitivement aux souffrances des Albigeois et à la fronde des barons du midi contre Saint Louis. Par la même occasion, Raimon VII donne sa fille Jeanne en mariage au frère du roi de France, Alphonse de Poitiers.

    XXe siècle

    Lors de la Seconde Guerre mondiale, le département du Loiret fut l'un des hauts lieux de la Résistance et paya un lourd tribut à la Déportation. Ceci est particulièrement vrai pour Lorris où se situait le très actif maquis de Lorris.

    Situé en forêt d'Orléans, dans le massif de Lorris, le Carrefour de la Résistance est l'endroit où ont été massacrés le 14 août 1944 plus de 50 maquisards réfugiés en forêt. Derrière leurs tombes, la maison forestière incendiée par l'occupant qui y avait enfermé les victimes, est restée en l'état.

    Lieux et monuments

    • La ville était entourée de fortifications dont on peut à peine, aujourd'hui, deviner le tracé. De même, l'ancien château royal des Salles (XIe siècle) a complètement disparu
    • La halle du XVe siècle, reconstruite en 1992 dans le style originel avec ornements de briques polychromes, a été inscrite monuments historiques le 17 février 1987. Ce bâtiment, construit en 1452-1453, avait succédé à une halle du XIIe siècle qui fut brûlée par les Anglais vers 1358-1360.
    • L’hôtel de ville date du XVe siècle de style Renaissance. Il a été classé monument historique en 1862
    • L’église Notre-Dame, de style roman, date du XIIe siècle. Elle contient de grandes orgues datant de 1501, parmi les plus vieilles d'Europe et le plus vieil instrument en fonction en France. Ces grandes orgues ont été restaurées entre 1970 et 1974 et sont classées monument historique. Une chapelle latérale du XVIe siècle contient plusieurs statuettes polychromes.
    • Le musée horloger Georges Lemoine
    • Le musée départemental de la Résistance et de la Déportation est installé dans le bâtiment de la gare de Lorris

      

      

    La balade est quand même très agréable . Quelques restaurants bien sympathiques, de beaux commerces. Une petite ville qui n'est pas si endormie, mais qui vit bien tranquille, loin de l'agitation !

    Lorris

    Lorris

    Lorris

    Lorris

    Avez-vous remarqué combien nos villes et villages s'enjolivent sans ...les cables électriques !

    Et pour finir : un bel étang, comme il en existe énormément dans la campagne de cette région :

    Lorris

    Bonne journée.

     


    4 commentaires
  •  

    A quelques kilomètres du 82, au nord de la ville de Montargis, il existe une jolie petite ville à visiter : Férrières en Gâtinais

    Crédits photographiques : site officiel de la ville .

     

    Ville Ferrières-en-Gâtinais vue du ciel

    Elle a conservé un beau patrimoine architectural, offre de jolies balades fleuries et animées par le murmure de l'eau...

    A 10 kms de Montargis, à une heure de Paris, sur la nationale 7, elle mérite un détour, une visite...

    Pour en savoir plus c'est  ici

    Voici quelques photos, réalisées lors d'une balade, fin octobre, de quoi vous mettre en appêtit !

    Férrières en Gâtinais , connaissez-vous ?

    Férrières en Gâtinais , connaissez-vous ?

    Férrières en Gâtinais , connaissez-vous ?

    Férrières en Gâtinais , connaissez-vous ?

    Férrières en Gâtinais , connaissez-vous ?

    Si votre route croise celle qui mène à Férrières, n'hésitez pas...d'autant plus qu'en été, Férrières est très animée les jours de son

    beau marché, et qu'un ou deux restaurants vous attendent !

    Bonne journée.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    6 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique