• L'Ascension dans le loiret ...

    Un long weekend au 82, avec un très beau soleil quasiment estival ! Dès l'aube, en route pour un petit tour des floraisons afin

    d'éviter le plein soleil. Mais ce fut un peu peine perdue car à 7 heures du matin la luminosité était déjà trop...éclatante !

    Tout d'abord, les derniers iris, tous des inconnus car glanés de ci de là :

    L'ascension dans le loiret ...

     

     

    Le coup de cœur de 2018, lors d'une balade au nouveau site de la pépinière André Eve. Maintenant à côté d'Orléans, il remplace celui

    près de Pithiviers. Il bien moins beau que l'ancien, celui ci possédait un jardin de " démonstration " magnifique, le nouveau n'est pas à la

    hauteur... Donc coup de cœur pour ce rosier : rosa Mademoiselle des Minuits, la dernière création du Maître André Eve.

    Je vous livre les information du site :

    " Le Théâtre des minuits est une compagnie installée dans un grand jardin à La Neuville-sur-Essonne (45). Il y a 5 ans, ses animateurs ont demandé à André Ève de venir y créer une roseraie dans laquelle seraient plantées toutes ses créations*, un véritable conservatoire. Ils souhaitaient également qu’une rose soit dédiée à leur « grand jardin». C’est désormais chose faite. Elle a été baptisée, début juin : ’Mademoiselle des Minuits’, rappelant le privilège qu’ont les actrices – même dans la force de l’âge – d’être toujours appelées « Mademoiselle ». Cette liane exceptionnelle, en véritable star, attire tous les regards quand elle est en fleurs, en couvrant son support d’une avalanche de fleurs rouge soutenu, mais dont le seul petit défaut est de ne pas être remontante. Pour convaincre les jardiniers hésitants, André disait toujours : « Onze mois pour en rêver, un mois pour en profiter ». D’une vigueur exceptionnelle, elle couvrira rapidement un mur ingrat ou une palissade disgracieuse et sa végétation puissante est encore très présente même en hiver, lorsqu’elle est défeuillée ! Jamais malade, elle ne demande ni traitements ni entretien. * Plus d’infos pour découvrir le grand jardin et la roseraie grandjardin@theatredesminuits.com 02 38 39 18 11 "

    C'est un rosier vigoureux, une liane, qui offre une très belle floraison. Les fleurs sont petites et simples, le coloris est exceptionnel. Il

    oscille entre le rouge carmin et le pourpre. A sa plantation, une branche a été cassée, mise en terre voilà une bouture qui a bien pris.

    Si vous voulez le commander en conteneur : c'est ici . Au jardin il a été planté afin de masquer un vis à vis, il commence à

    disparaître le vis à vis !

    L'ascension dans le loiret ...

     

     

    A sa gauche, voici rosa Thalia. Lui aussi provient de chez André Eve. Planté depuis longtemps, il commence à recouvrir la gloriette. Il

    embaume littéralement .Il offre une très belle floraison blanche, une multitude de petites fleurs doubles en bouquet. Assez

    épineux. Petit grimpant, 3 m, il s'étale. Il résiste bien à la pluie, les fleurs ne " rouillent " pas.

    Obtenu en 1903 par Lambert. Il pousse tout seul, jamais malade, pourtant élevé à la dure car pas d'arrosages...

    Il est en vente ici .

    L'ascension dans le loiret ...

     

     

    Puis rosa Coupe d'Hébé, lui aussi vient de chez André Eve. Un Bourbon, un ancien : Laffay 1840.

    Les fleurs sont rose soutenu, bien pleines, joliment turbinées. Il embaume, remontant c'est un petit grimpant.

    Apparemment, il n'est plus en vente chez A Eve. Mais vous pouvez le trouver  ici, à la roseraie Ducher.

    L'ascension dans le loiret ...

     

     

    Rosa Gislaine de Féligonde, acheté il y a 25 ans, bouturé et " rebouturé " . Acheté car le non était évocateur, mais aussi car une amie de

    ma Mère a travaillé dans la famille comme petite bonne bretonne, placée à 16 ans, du temps où l'on " plaçait " les jeunes filles

    pauvres... Elle en garde un merveilleux souvenir : elle n'a pas eu le statut de petite bonne, elle mangeait à la table des " maîtres ", elle y a

    reçu une bonne " éducation ".

    Il se marie à deux autres rosiers. Le premier rosa Narrow Water, issu de bouture de celui du 130. Remontant, fleurs doubles, d'un rose

    plus ou moins soutenu, fanant en rose tendre. Un sans soucis aussi ! Au 130 il vit en pot, un peu moins beau qu'au 82. Rabattu, au 82,

     il commence à offrir de nouvelles pousses très vigoureuses... Les boutons sont magnifiques. Il est remontant tout l'été. C'est un petit

    grimpant. Il vient, encore, de chez A Eve.

    En conteneur vous pouvez le commander ici.

    L'ascension dans le loiret ...

     

     

    Le second, une création de Louis Lens. Il s'agit de rosa Dentelle de Bruxelles. Acheté aussi chez A Eve. Issu de bouture de celui planté

    au 130. C'est une merveille. Il offre une avalanche de petites fleurs pourpres au cœur blanc. Il n 'est pas du tout remontant, dommage !

    Par contre c'est un grimpant, plus large que haut, forme buissonnante. Extrêmement vigoureux et épineux... Pour le commander ici.

    L'ascension dans le loiret ...

     

     

    Au passage, mon premier sapin de Noël, devenu grand mon sapin et moi vieille...Une idée de sa hauteur : le point eau à sa base !

    L'ascension dans le loiret ...

     

     

    Rosa Albéric Barbier, issu d'une bouture glanée dans la campagne au dessus d'un lavoir...Increvable, liane de 10 m, roses

    s'épanouissant jaunes en terminant vanille. Très vigoureux, très épineux, se bouturant très facilement, les pousses au sol s'enracinent...Il

    aurait tendance à tout étouffer. Il est à dompter...ce qu'il va falloir que j'envisage...Mais c'est une beauté non remontante ou

    sporadiquement. C'est un ancien aux feuilles luisantes et jamais malade. Il vient de chez Barbier, créateur Orléannais, 1900 ( j'ai un faible

    pour cet obtenteur et  ai repéré d'autres créations comme  Rosa François DuranvilleRosa Albertine... qu'il me faudra un jour au 82. 

    L'ascension dans le loiret ...

     

     

    Puis Rosa Sourire d' Orchidée, un grand classique. Toujours de chez A Eve. Issu lui aussi de bouture du rosier du 130. Grimpant,

    remontant. Il est planté en limite de propriété. Mon cher voisin ne supporte aucune tige dépassant chez lui, il coupe tout à 50 cm voire à 1

    m en massacrant les plantes. Inutile de dire que je l'ai chopé...Maintenant je taille...Intelligent le voisin, nouveau  reproche : les feuilles du

    bouleau ,planté à 3 m de la limite, qui tombent chez lui ... Que lui répondre ?

    L'ascension dans le loiret ...

     

     

    Un qui a du mal à pousser. Cette année, après 10 ans de plantation, il commence à bien fleurir. Mais il reste peu vigoureux, pourtant

    donné comme grimpant à 3 / 4 m. Installé pour l'instant sur un tuteur à tomates, vu que " l'on " a volé les supports en bois...

    Je me répète : moi qui habite une banlieue stigmatisée, j'ai plus d'ennuis à la campagne. Mais connait-on réellement les banlieues ( Dans

    ma ville un gros patrimoine historique : châteaux , 85 % de pavillons, des parcs, une énorme forêt... et surtout tranquillité et calme si,

    si   ...) ?

    Bref voici rosa Souvenir de Brod ' ( synonyme : 'Erinnerung an Brod' ) , roses turbinées, couleur pourpre foncé, il embaume. 1886

    GESCHWIND.  André Eve, racines nues ici

    L'ascension dans le loiret ...

     

     

    Puis un inconnu, issu de bouture  glanée au cours d'une promenade. Sans épines, vigoureux. Fleurs simples, petites en bouquet,

    blanches au cœur jaune avec de belles étamines. Non remontant. Une coupe drastique car énorme il était à terre ...VU QUE LES

    SUPPORTS ... Tuteur à tomates, lui aussi, en attendant quelque chose d' involable...

    L'ascension dans le loiret ...

     

     

    Les floraisons du moment se terminent par deux inconnus, celui sur la gauche, celui en bas à droite ? Plantés peut être par ma Grand

    Mère, ou bien les anciens propriétaires ( avant 1956 ). Ils remontent, le premier embaume, le second non... Et Rosa Rush en haut à

    droite.

    L'ascension dans le loiret ...

    Le jardin commence à reprendre tournure !

    Bonne journée

     

    « Sous le tilleuil...Bienvenue... »

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 5 Juin à 08:18

    Il devrait vivre en appartement ton voisin, s'il ne supporte pas les feuilles dans son jardin! Quelle belle chose que la nature humaine, elle "m'émerveille" à chaque instant...

    Heureusement que les rosiers sont là pour nous émerveiller pour de vrai!

    Bisous Jacqueline.

     

      • Mercredi 5 Juin à 13:10

        Et oui...Surtout à la campagne...je n'ai pas osé lui demandé si au Portugal il y avait des bouleaux...J'aurais été cataloguée...

        Bref prendre sur soi !

    2
    Mercredi 5 Juin à 09:11

    Coucou Jacqueline

    Je ne peux que t'encourager à élaguer voir couper le bouleau de manière à ce qu'il n'y ai pas d'impact sur le territoire de ton cher voisin au risque de partir dans des déboires judiciaires, s'il est âgé il va te pourrir la vie le temps qu'il lui reste à vivre, s'il est jeune c'est qu'il est con et il a toute la vie devant lui !!!

    Mes parents ont été en procès pendant plus de 20 ans à cause d'une cour commune, des paysans pur jus ne supportaient pas qu'ils aient acheté un terrain qui voulaient s'accaparer, ils leur ont fait la misère et mes parents ont perdu toutes les économies d'une vie à grand renfort d'avocats inutiles et totalement incompétents. Aujourd'hui nous sommes obligés de faire réaliser un bornage pour récupérer une parcelle de 250 mètres qui appartenait à mes parents et qu'ils se sont octroyés en baladant les bornes à l'envie, incroyable.

    Vivre à la campagne n'est pas forcément synonyme de tranquillité avec le voisinage, on se croit toujours à l'abri pensant à tord que notre jardin même foisonnant n'aura pas d'impact sur les alentours... certains pensent nature, d'autres pensent problèmes et ces derniers auront toujours beaucoup d'imagination pour contrer ceux qui pensent nature à foison...

    Je te souhaite bon courage, avoir un beau jardin demande de l'imagination et beaucoup de persévérance, de l'aplomb aussi, tu peux proposer à ton voisin de lui fournir des feuilles pour nourrir ses plantations et son potager (rires)

    Je confirme, Thallia est un rosier fabuleux et admirable dans sa floraison, jamais malade, solide et mellifère, le seul point négatif c'est qu'il ne soit pas remontant

    Gros bisous 

     

      • Mercredi 5 Juin à 13:14

        Oui Christine, mais le bouleau est planté à plus de trois mètres...il ne peut rien dire, il doit faire un procès au vent...Il est vieux...

        Pour l'instant nous n'en sommes pas là...D'autant plus que je peux aussi l'embêter car il met des objet sur le mur qui m'appartient, et qu'il a des arbres à moins de 2 m...

        Pensons à autre chose , je plains qd même tes parents...

        Pour Thalia, c'est la version remontante justement .

        Bonne journée et bises

    3
    Mercredi 5 Juin à 09:31

    Bonjour Jacqueline,

     

    Je découvre ton blog en même temps que ton amour et ta connaissance des rosiers. Quel plaisir !

    J'aime beaucoup André Eve. J'irai à l'automne faire un tour à Orléans, je ne suis pas si loin. Leur ancien jardin était à tomber éperdu d'admiration.

    Curieusement, je suis de plus en plus attiré par les rosiers non remontants. Ils nous redonnent le sens de l'instant, de la rareté précieuse. Leur floraison est comme un feu d'artifice.

    Enfin, merci pour Mademoiselle des Minuits. Il est aussi beau que son nom. J'en ferai sans hésiter l'acquisition, comme d'un coup de cœur absolu.

    À très bientôt,

    Geontran.

      • Mercredi 5 Juin à 13:19

        Coucou Geontran

        Déjà tu as un prénom peu courant...mais beau et inconditionnel !

        C'est vrai qu'à Pithiviers le jardin était merveilleux, en remontant sur Paris nous faisions souvent un détour...Il appartient à une association maintenant...

        Le rosier Mademoiselle des Minuits est superbe, je ne regrette pas l'achat..

        Il y a d'ailleurs le dernier jardin crée par A Eve à visiter au théâtre des minuits. Par contre je ne sais pas si c'est sur RDV

        A bientôt sur ton blog 

    4
    Mercredi 5 Juin à 13:17

    Tu as de magnifiques rosiers!

    Mon rêve aurait été d'avoir une/un jardinière(er) comme voisin car on aurait pu faire une continuité de jardin, séparation bien entendu mais j'aurai bien vu le début de son jardin comme un fond pour le mien, enfin je ne sais pas si tu as compris lol

    Mais non faut qu'on est des voisins nuls... D'ailleurs ma voisine qui a tout massacré sur le terrain même pas a elle, a tout laissé en tas de merdasse comme ça, elle n'a rien évacué donc maintenant ça fait déchetterie... 

    Pour tes supports de rosiers, je ne vois que des poteaux scellés au béton, c'est plus long à mettre en oeuvre mais au moins ça ne se vol pas...

    Tu pourrai installer un piège à photos/vidéos

    J'en ai pris un 60 euros très bien, ça fonctionne avec des piles et une carte SD prend une photo(ou vidéo) dés que quelqu'un passe devant. 

    Il doit être difficile à décorer ce sapin de Noël Hihihi

    Tes iris sont chouettes aussi!

    Bon après-midi

     

      • Mercredi 5 Juin à 13:24

        Si je te comprends bien, c'est vrai que lorsque le voisin a un beau jardin, les limites de propriété peuvent disparaître...
        son terrain n'est qu'un terrain nourricier, au delà du potager pelouse miteuse où Attila a dû passer !

        Il s 'y connait tellement que chaque année au centimètre près les tomates sont plantées au même endroit, les p de terre, les choux portugais, ..., idem

        Pour les supports nous nous acheminons sur qq chose comme tu le propose !

        Pour la caméra, le voleur du quartier ( connu ) je ne pourrais l'installer que sur la maison qui est loin des supports...

        Bonne journée Cindy

    5
    Mercredi 5 Juin à 14:50

    Magnifique opulence de tes rosiers! J'ai repassé plusieurs fois et je suis scotchée! Pour les iris, je reconnais avec certitude, car je l'ai au jardin, le premier de la deuxième ligne (violet sombre et mauve) pour l'Iris Alcazar, créé par Vilmorin en 1910. Je l'ai reçu d'une vieille dame qui en avait une allée magnifique!

    Bonne journée.

      • Jeudi 6 Juin à 17:50

        Merci Gine je note le nom tout de suite !

        C'est amusant, car dans le village, il y a un arboretum national , une propriété donnée à l'état par la famille de Vilmorin, l'écoles des ingénieurs des eaux forets y avait ses locaux. Maintenant c'est une autre école !

        Bonne soirée

    6
    Mercredi 5 Juin à 17:43

    Pareil pour nous, nous avions une haie libre entre le voisin et nous séparée par un grillage, et monsieur ne supporte pas qu'une feuille dépasse dans son jardin. Un jour il est venu faire un scandale chez nous à midi en plus , en nous insultant. Mon mari a pris sa tronconeuse et a taillé la haie de sont coté à ras en laissant libre de notre coté ! Si bien qu'il n'avait plus que des troncs à regarder chez luI ...... il n'a jamais osé rien dire et depuis il ne nous parle plus !!!!!

    nous on s'en fiche, on a toujours vu sur notre belle haie de verdure de de fleurs au printemps !

     

    bonne fin de journée

      • Jeudi 6 Juin à 17:54

        Coucou Annie

        Bon je vois que je ne suis pas la seule à avoir des voisins sympas...

        Il nous dit encore bonjour lui ! Tu me diras que je peux lui reprocher une épouse qui hurle en portugais toute la journée, elle ne sait pas parler normalement...Feuilles contre bruit !

        Tant pis pour ton voisin qui à une belle vue sur des troncs....

        Bonne soirée

    7
    Mercredi 5 Juin à 19:30
    Catherine D

    Bonjour Jacqueline,
    C'est sûr que la roseraie de Morailles était époustouflante, mais elle avait une vigntaine (?) d'années... La nouvelle roseraie à Gallerand a dû être refaite il y a 1 an, après maintes tribulations... et d'après le plan que André avait fait pour Morailles. y compris plan de plantation des rosiers, il ne reste qu'à attendre que ça pousse !
    J'adore Mademoiselle des Minuits, qui s'est d'abord appelé Shéhérazade, né spontanément dans le jardin d'André.
    Bonne soirée

    8
    Mercredi 5 Juin à 19:33
    Catherine D

    ps: on peut visiter le jardin personnel d'André au 28 bis faubourg d'Orléans à Pithiviers, il est entretenu par un groupe d'amis d'André, dont je fais partie, et appartient toujours à sa famille... son jardin devrait être labellisé remarquable d'ici peu.

      • Jeudi 6 Juin à 17:57

        Coucou Catherine

        J'ai fait un don la première année et m'étais proposée pour les charrettes...mais un époux très réticent a fait que j'ai stoppé !

        Il faudrait que j'y aille, je ne le connais que virtuellement.

        Merci pour les infos concernant Mademoiselle des Minuits, qui est vraiment beau. Ici il y a des semis spontanés...A voir ce qu'il donneront...

        Bonne soirée Catherine.

    9
    Mercredi 5 Juin à 21:23

    J'espère que le mauvais temps n'a pas abimé toutes ces belles roses ! 

    Certains jardins, par ici, sont dévastés ! 

    Bonne soirée. 

      • Jeudi 6 Juin à 17:58

        Coucou Philippe

        J'espère que tu n'as pas à déplorer des dégâts chez toi...

        Pour mon jardin de campagne, je n'en sais rien, je verrai la prochaine fois que j'irai...

        Bonne soirée

    10
    lys92
    Mercredi 5 Juin à 23:25

    Merci pour cet article très riche qui en apprend beaucoup sur les rosiers mais aussi sur l'histoire de ceux - ci, sur la vie de ton jardin...Cela donne de l'espoir quand on a comme moi des rosiers qui parfois peinent à démarrer, mais mon jardin n'a pas l'âge du tien. A bientôt de te lire! Lys92

      • Jeudi 6 Juin à 18:03

        Bonjour Lyse ( ? )

        Un rosier en général met trois à s'installer, mais c'est vrai que sous certaines conditions c'est plus..

        Bon j'en ai planté en juin l'année dernière et malgré la canicule, cette année ils sont très beaux et suis assez épatée déjà du nombre de boutons. Je ferai des photos la prochaine fois que j'irai, ils devraient être en fleurs !

        merci d'avoir pris le temps d'un commentaire, une nouvelle connaissance en ligne ;)

        A bientôt

    11
    Jeudi 6 Juin à 08:29

    hé bien ma foi quel joli spectacle toutes ces floraisons c'est vrai qu'il faut maitriser certains 

      • Vendredi 7 Juin à 10:32

        Oh oui avec Alberic Barbier ...il faut maîtriser !

    12
    Jeudi 6 Juin à 14:35

    Ils sont beaux ces rosiers dans ton jardin du Loiret surtout que malgré les arrosages ils restent vigoureux et florifères. Je pense que sans arrosage, j'aurais eu beaucoup de pertes l'année dernière. Déjà que j'en ai perdu trois, j'aurais été bien malheureuse d'en perdre encore davantage. Bonne journée !

      • Vendredi 7 Juin à 10:33

        Un vrai crève cœur de perdre des rosiers. Ceci étant, la facture d'eau du 82, pour l'été 2018 a été plus salée que d'habitude, j'ai arrosé cet été là !

        Bonne journée

    13
    Vendredi 7 Juin à 16:04

    J'adore les rosiers mais alors chez toi s'est à profusion que les roses poussent, s'est magnifique, j'aurai aimé avoir des rosiers grimpant mais pour l'instant se n'est pas possible. Peut être qu'un jour, il ne faut pas désespérer.

    Bisous

      • Vendredi 7 Juin à 16:35

        Coucou Christine

        Curieusement je les trouve plus faciles que les arbustifs quoique mon avis soit en train de changer suite à leur plantation l'année dernière : ils sont beaux et prometteurs !

        Bonne soirée 

    14
    Vendredi 7 Juin à 16:59

    Quel bonheur tous ces rosiers j'adore !

    ton sapin est bien grand, je peste après un modèle aussi grand chez ma voisine planté sur une surface de 100 m2 et qui fait de l'ombre sur ma petite parcelle !!! je peste mais je n'y peux rien. Je l'ai quand même un peu obligée à trouver une solution contre les multiples nids de chenilles processionnaires qu'il abritait.

    Tu dis à ton voisin qu'il n'a qu'à aller habiter ailleurs, en appart, sans jardin ni devant, ni derrière, ni sur les côtés… lol….

    Bisous bisous - Nicole

      • Samedi 8 Juin à 08:25

        Bonjour Nicole

        Pour les grands arbres, à priori il faudrait une loin qui autoriserai ou pas la plantation d'un grand arbre en fonction de la superficie du terrain. Mon ( cher ) voisin, au 130, avait un cèdre sur 150 m 2 de pelouse derrière son pavillon : lors de la tempête de 1999 il est tombé sur notre toit...

        Concernant le voisin du 82, c'est bien ce que je pense...Mais le souci c'est qu'à haute voix cela pourrait être un procès, il pourrait surfer sur mes paroles et en profiter...

        Bisous 

    15
    Vendredi 7 Juin à 19:30
    Ce soir, je découvre ta passion pour les rosiers et les roses accueillies dans tes univers ressemblent aux miennes mais tu as quelques inconnues très attirantes dont je me souviendrai.
    Beau message et découverte de ton jardin dans le Loiret.
    Jocelyne
      • Samedi 8 Juin à 08:34

        Bonjour Jocelyne

        Je suis contente de ton passage par ici, j'admire tant ton superbe jardin !

        J'ai essayé de m'abonner sur ton blog...Je verrai si je reçois bien les nouvelles .

        Bon samedi

    16
    Samedi 8 Juin à 07:46

    Que j'aime toutes ces couleurs de roses, comment faire un choix

    voilà qui complique mes envies hi hi

      • Samedi 8 Juin à 08:35

        C'est sûr...mais dans un jardin qui commence à avoir une belle superficie, les envies sont plus faciles à combler !

        Bises

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :