• Oberammergau...

    Après une belle balade et une bonne nuit dans un hôtel très sympathique, nous filons sur Oberammergau, au pied des Alpes.

    Un   village réputé pour les façades peintes des maisons. Surprenant mais au final le rendu est beau :

    Obermmergau

    Nous flânons dans les jolies petites rues...

    Oberammergau

    Encore une bonne nuit dans une gasthauf, à la décoration très romantique, un petit déjeuner à l'allemande, nous partons pour un

    lieu mythique à Füssen :

    Oberammergau

    C'est le château de Neuschwanstein, Louis II de Bavière en est à l'origine. Il visite Pierrefonds en 1867, ce qui lui donne l'idée de

    mélanger les styles néo gothique au médiéval. La première pierre est posée en 1869.

    La visite se mérite, on y accède par une route que l'on fait à pied... Escarpée la route !

    Mais quel beau château nous attend au bout de la route :

    Oberammergau

    Impressionnant le château :

    Oberammergau

    Sur la photo la foule ne se voit pas et pourtant !

    Oberammergau...

    La cour entourée de beaux bâtiments, la visite est très organisée : sur les tickets figure un numéro de groupe, un affichage

    permet de savoir quel est le groupe qui part en visite...Et les groupes se succèdent ( En été jusqu'à 6000 visiteurs / jour )

    Oberammergau...

    Un pont suspendu , permettant d'admirer le paysage et une chute d'eau , était fermé à la visite : dommage ...

    Après une halte douceurs bien méritée, direction Augsburg . Malgré les guides touristiques, nous n'avons guère accroché , mis à

    part un lieu à l'écart : le Fuggerei . De belles maisons, du silence, pas de voitures, clos de murs... Il représente le plus vieil endroit

    à habitat social !

     

    Oberammergau...

    Wikipédia : 

    " La Fuggerei est le plus vieil ensemble de logements sociaux du monde existant encore. Elle a été créée à Augsbourg, en Allemagne, par Jacob Fugger dit le Riche ((de) Jakob Fugger von der Lilie) de la richissime famille des Fugger en 1516. La charte de fondation date de 1521. Elle continue de fonctionner pratiquement à l'identique jusqu'à nos jours.

     
    Herrengasse dans la Fuggerei

    Les pauvres depuis l'origine continuent donc de payer aux fondations princières et comtales des Fugger un loyer annuel d'un

    florin rhénan (soit actuellement 0,88 €). Pour ce prix chacun dispose d'une habitation de deux petites pièces ( 60 m² au total )

    dans une maison avec un étage, séparé du rez-de-chaussée par un plancher ( des planches simples ) Les logements au rez-de-

    chaussée disposent d'un jardin, les logements à l'étage d'un grenier ; tous disposent d'une entrée particulière. Toutes les

    habitations y sont identiques.

    Les critères d'admission sont inchangés depuis le début : on doit avoir vécu au moins deux ans à Augsbourg, et dans le besoin

    sans en être responsable.

    Il faut aussi être catholique et une base essentielle du règlement intérieur est la récitation quotidienne d'un Pater, d'un Ave et d'un

    Gloria.

    La Fuggerei constitue ainsi une petite cité dans la cité, elle possède une église et ses propres services administratifs. Elle a été

    construite entre 1514 et 1523 sous la direction de l'architecte Thomas Krebs et c'est l'architecte Hans Holl qui en a construit

    l'église en 1582 : Saint-Marc. Le Fuggerei s'est encore étendue vers 1880 et vers 1938. Elle se compose aujourd'hui de 67

    maisons avec 147 logements, un puits et une maison de retraite.

    Cette ville dans la ville, telle qu'on l'appelle également, est entourée d'une muraille urbaine avec cinq barrières fermées chaque

    soir à 22 heures par la garde de nuit. Au cours de la Deuxième Guerre mondiale elle a été assez sérieusement détruite, mais

    rebâtie sous son ancienne forme et quelque peu agrandie.

    Un logement de rez-de-chaussée est utilisé aujourd'hui comme musée et peut donc être visité.

    Le maçon Franz Mozart, arrière-grand-père de Wolfgang Amadeus Mozart, a habité la Fuggerei de 1681 à 1694, ce que rappelle

    aujourd'hui une plaque commémorative. "

    Oberammergau...

     

    Oberammergau...

    Il y a beaucoup de petites voitures en Bavière ;)

    Oberammergau...

    Arpenter le terrain cela fatigue, alors devinez ce que nous avons après des heures de marche : visite d'un salon de thé...avec gâteaux à

    l'allemande ....

    Bonne journée

    « Et moi ?Ulm... »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 4 Janvier à 08:05

    waouuuu merci pour cette jolie balade ça donne envie heu le chateau je sais pas car mon vertige est toujours làà 

    2
    Mercredi 4 Janvier à 08:05

    Un programme riche en découvertes! J'ai visité la région il y a plus de 30 ans, et malgré sa proximité, je n'y suis plus retournée. A l'époque, le château de Louis II de Bavière était fermé au public... Mais j'avais adoré le romantisme de l'endroit!

    Merci pour ce reportage, j'ai été intéressée par la Fuggerei que je ne connaissais pas!

    Bonne journée.

    3
    Mercredi 4 Janvier à 09:32

    Sympa c'est endroit j'ai apprécié la balade

    bisou de Nanie

    4
    Mercredi 4 Janvier à 12:22
    C'est un récit de voyage fort intéressant, inhabituel ce château, oui à voir.
    5
    Emmanuelle
    Mercredi 4 Janvier à 20:14

    Bonsoir Jacqueline ,merci pour cette balade ,des photos superbes et instructives .

    6
    Mercredi 4 Janvier à 21:07

    belle architecture !!!

    bizzzzzzzzz

    7
    Mercredi 4 Janvier à 21:31

    Merci pour cette visite. J'aime beaucoup voyagé par procuration. 

    8
    Jeudi 5 Janvier à 10:24

    Un beau reportage avec des explications fort intéressantes sur la Fuggerei .
    Bises

    9
    Samedi 7 Janvier à 13:56

    Que superbe balade !! je ne connaissais pas du tout et je suis épatée par la beauté des bâtiments !! merci pour ce très joli partage !!!

    bon week end à toi   :)

    10
    Jeudi 12 Janvier à 11:54

    merci pour ce partage de tes visites en Allemagne, c'est vrai qu'il y a de très beaux coins ! je me note tout ça !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :