• Entre deux averses, deux coup de vents et deux coup de froid, pas facile de travailler au jardin...

    Tant pis, cela commencera sous la pluie et le gris ce nouveau projet !

    Le jardin étant petit, les cheminements sur la pelouse l'abiment...Donc après avoir récupéré des pavés pour créée des allées et avant de les finaliser, voici donc le projet en cours : pose de bordures métalliques.

    J'avais envie d'un disque  " pelouse ". Le cercle ne sera pas parfait il sera plus oblong qu'autre chose !

    Première chose : tracer avec un compas sommaire ( bâtons et ficelle ), puis traçage à la bêche :

    Projet en cours !

     

    Des difficultés surgissent, l'érable faux platane a lancé d'énormes racines...Dur dur... Mais le bon côté est que vu ce qu'il pleut depuis 3/4 mois là où il n'y a pas de racines la terre est facile à travailler !

    Cela avance, les bordures ont été acquises sur un site qui soldait à 50 %. Les économies réalisées sont substantielles...

    Projet en cours !

    J'en ai encore la moitié à poser...Celles qui sont en place, ont été surbaissées de chaque côté de l'allée en cours, pour faciliter le passage et des pieds et de la tondeuse..;

    Au passage, regardez la tête de la pelouse, elle n'a jamais été autant minable...

    Projet en cours !

    Les pavés à poser. Au milieu du disque, certainement aussi des pavés viendront...Il faudra prévoir une sécurité sur les bords métalliques qui dépassent là où elles sont surbaissées, un bout de tuyau d'arrosage dessus, moche mais  " sécure "...Cela sera caché par des plantes...

    Projet en cours !

    Pourquoi le cerclage de ce petit bout de pelouse ? Et bien du coup, je récupère un peu de place pour PLANTER  ;)

    Le problème , c'est qu'en rêve le résultat est nettement plus beau...

    Soyons optimiste : avec une belle pelouse et de jolies plantes autour...la réalité sera ( peut être ) plus conforme au rêve !

    Belle journée ' intérieure ' vu le temps...

     


    32 commentaires
  • Alice, une de mes deux filles, vient de déménager . Elle a la chance d'avoir un grand balcon. Du coup les deux balconnières du précédent appartement ne sont plus suffisantes...Alors direction jardinerie...

    Trois balconnières ont vu le jour.

    Le souci est, qu'ayant un chat, Alice a grillagé le balcon afin que ce dernier ne puisse tombé. Les balconnières seront un peu difficile a atteindre du coup. Alors le choix s'est porté sur des plantes vivaces, faciles et peu gourmandes en eau.

    Un bon terreau, une réserve d'engrais organique au fond, une réserve d'eau...

    Trois chamaecyparis nains. Deux vert foncé ' Ellwood's Pillar ", un vert clair " Ellwood's Gold " . Adultes à 10 ans : 1 m ! 

     

    des balconnières pour Alice !

    des balconnières pour Alice !

     

    En accompagnement, trois euonymus japonicum, nains aussi. Un vert marginé  blanc " Albovariegatus " pour le chamaecyparis vert clair.40/50 cm adulte.

    des balconnières pour Alice !

     

    Deux euonymus " Aureovariegatus " d'un vert panaché jaune pour les chamaecyparis vert foncé. 

    Des balconnières pour Alice !

     

    Puis douze lierres panachés, des carex aussi marginés, au milieu, trois graminée au repos : des stippa...

    Des balconnières pour Alice !

     

    J'espère que tout ce petit monde fera bon ménage ...

    Des balconnières pour Alice !

     

    Le choix s'est porté sur ces plantes aussi car elles sont durables ;)

    Des balconnières pour Alice !

     

    Les coloris sont beaux ( je trouve !)

    Des balconnières pour Alice !

     

    Elles iront retrouver leur nouvelle maîtresse cette semaine, rencontreront les deux autres balconnières...Avec qui , souhaitons le, elles copineront...

    Elles seront percées afin de faire passer du fil de fer qui les maintiendront bien en place sur le rebord de 25 cm du balcon.

    Un peu de verdure en attendant plus ample aménagement du balcon. Des palettes déjà coupées et placées pour un salon extérieur patientent , matelas et coussins arriveront prochainement...

    La vie sera belle au balcon !


    23 commentaires
  •  Le second parc visité est beaucoup plus petit. Par contre il est propice à l'accueil de collégiens du collège Berthelot non loin !

    Quoi de mieux qu'être avec les copains un sandwich en main ?

    Ce second parc est aménagé un peu à l'anglaise, il est la propriété du département. Il a fait l'objet durant 6 mois d'importants travaux de rénovation en 2016. Engazonnement, parc à vélos, cheminements, aire de jeux, massifs fleuris...

    Il est le reste de l'enclos d'un ancien couvent , couvent de la Couture  ( CP Wikipédia ) :

     A la révolution l'enclos est vendu en parcelles, sa superficie diminue. Les bâtiments deviennent à usage administratif . Puis il devient le jardin du Préfet. En 1823 , le préfet Auvray acquiert une partie de l'ancien enclos et le fait transformer en jardin anglais. Voici un plan datant de 1861:

     

    Alfred de Musset séjourne dans les bâtiments de la préfecture, son oncle y étant secrétaire général !

    Puis durant la seconde guerre mondiale, un blockhaus est construit au cœur du jardin...

    Le préfet finit par céder un peu de terrain, la municipalité commence l'aménagement du parc V Hugo dans les années 1970...

    Voici quelques photos de 2019 ;-)... Sur le plan actuel du Mans, il reste un bon bout de terrain appartenant à la préfecture. Est il privé... Rien que pour le préfet ?

    Le parc Victor Hugo, Le Mans

    On y trouve aussi de beaux arbres variés. Des formes et couleurs offrent au regard une belle diversité.

    Le parc Victor Hugo, Le Mans

    Des dénivelés, des murets, des rocailles...

    Le parc Victor Hugo, Le Mans

    Pas de traces du blockhaus...

    Le parc Victor Hugo, Le Mans

    Un hôtel à insectes ( bien sûr ! )

    Le parc Victor Hugo, Le Mans

    De jeunes arbres récemment plantés en côtoient d'autres pas encore vénérables...mais presque !

    Le parc Victor Hugo, Le Mans

    Les arbres plantés en périphérie offre un écrin de tranquillité aux lecteurs qui usent les bancs !

    Le parc Victor Hugo, Le Mans

    Encore un petit havre de paix au cœur du Mans.

    Marie Paul  " Les bricoles d'Uranie " me signale qu'il existe un autre espace vert qui mérite le détour...Pourtant je m'étais renseignée et je ne l'ai pas vu cité dans la rubrique " que visiter ? ...Il s'agit du Parc Monod...Ne le loupez si vous êtres dans le coin !

    Bonne journée

     

     

     


    9 commentaires
  • Au printemps 2019, une petite virée direction la ville du Mans, connue simplement par les escales au bord de l'autoroute. Du coup, une nuit d'hôtel retenue afin de connaître un peu mieux la ville, mais surtout ses jardins .

    Première visite : le jardin des plantes.

    Le jardin des plantes de la ville du Mans

    Wikipédia

    " Son histoire remonte au plus loin à 1851. À cette date, des notables de la ville créent une société pour que leurs jardiniers puissent être formés à tailler, semer et entretenir pleinement des plants. Cette tradition se perpétuera dans toute la région, puisque c'est aujourd'hui dans la ville d'Angers que les grandes formations horticultrices s'enseignent. La société d'horticulture créée, le jardin des plantes est inauguré en 1855. Il est alors situé à l'extrémité Est de la ville. La rue l'accueillant s'appellera longtemps rue des Botanistes, alors qu'elle est aujourd'hui nommée rue de Flore. En 1865, un ingénieur de la ville de Paris arrive au Mans. Adolphe Alphand est responsable des promenades dans la capitale, créateur du parc Monceau, des bois de Boulogne et de Vincennes. Il réalisera dans la capitale du Maine, le jardin anglais de quatre hectares. La ville lui demande alors de réaliser quelques percées, puis il se concentre sur la réalisation de jardins. La promenade des jacobins, comme celle du Greffier ont été réalisées au début du XIXe siècle, soit avant le jardin des plantes. " 

    Presque à l'entrée, des serres, mais interdites à la visite...Ce qui est dommage, beaucoup de jardins des plantes en possédent et souvent elles sont fermées...

    Le jardin des plantes de la ville du Mans

     

    Le jardin est très classique, des creux, des bosses ;) Mais que de beaux arbres et quel silence !

    Le jardin des plantes de la ville du Mans

    Le jardin des plantes de la ville du Mans

     

    Des rocailles aussi, ce parc rappelle les parcs parisiens ( et pour cause !)

    Le jardin des plantes de la ville du Mans

     

    Evidemment, un bel étang, avec son île . Admirez les points de mires : 

    Le jardin des plantes de la ville du Mans

     

    Une petite cascade fait partie du décors en amont, des plantes d'ombre et quelques fleurs printanières . Le ruisseau  créée se 'jette ' dans l'étang

    Le jardin des plantes de la ville du Mans

     

    Le jardin des plantes de la ville du Mans

    Le jardin des plantes de la ville du Mans

     

    Un des rares massifs fleuris...mais nous sommes fin avril, les estivales ne sont encore venues décorer les massifs . En été, les massifs sont très fleuris. Il y a aussi une roseraie, petite, mais qui n'est pas photographiée.

    Le jardin des plantes de la ville du Mans

     

    Un joli parc , beaucoup de sérénité, il y fait bon  s'installer sur un banc et rêvasser avec le chant des oiseaux ...Une belle découverte !

    Retour dans la vieille ville qui a su garder ses maisons moyenâgeuses à pans de bois. Ce qui est toujours beau à voir !

    Le jardin des plantes de la ville du Mans

     

    De jolies ruelles pavées concourent aussi au charme de la vieille ville, très touristique...( mais ce jour de semaine : personne )

    Le jardin des plantes de la ville du Mans

    Le jardin des plantes de la ville du Mans

     

    La cathédrale, vue en contrebas de la vieille ville, d'ailleurs en suivant ce grand boulevard côté droit, on arrive au jardin des plantes !

    Le jardin des plantes de la ville du Mans

    Prochaine visite : un second parc !

    Bonne journée


    21 commentaires
  •  Le village n'est pas en reste côté végétalisation. Les trottoirs sont fleuris, je ne sais pas s 'ils le sont par les villageois ou bien par la municipalité...Mais les rues sont plaisantes à parcourir... 

    Giverny , suite et fin !

     

    Les pavillons sont bien beaux aussi, le genre de village où l'on aimerait habiter, malgré la foule des beaux jours...

    Un rosier, que je finirai par m'offrir, ici sur une façade, " ROSA banksiae LUTEA ", jaune donc. Il en existe un blanc, un rose. J'hésite car il est donné convenir qu'aux climats doux...Mais lorsque je le vois si beau dans cette région, cela offre des perspectives...

    Giverny , suite et fin !

     

    Un lieu aussi mythique à Giverny, il fait restaurant d'ailleurs !

    Giverny , suite et fin !

     

    Avez vous remarqué l'entretien parfait des villas ? Et toujours les trottoirs et façades végétalisés...

    Giverny , suite et fin !

     

    Non loin du jardin de C Monet, il y a un musée, un jardin  a été créé. Il ne manque pas de charme, plus contemporain...

    Giverny , suite et fin !

     

    C'est aussi un plaisir que de le visiter !

    Giverny , suite et fin !

     

    topiaires, fleurs, massifs et allées très entretenus...

    Giverny , suite et fin !

     

    Voici deux fois que nous venons et à chaque fois nous nous arrêtons dans ce lieu : une restaurant ( sans prétention ) mais qui possède une pépinière et un  jardin où il est agréable de se poser !

    Giverny , suite et fin !

     

    Tentant, non ? Les plantes proposées sont abordables, une petite collection d'acer japonicum est à la vente...

    Giverny , suite et fin !

    La visite est terminée, mais je vous l'ai dit, une autre sera programmée pour la saison des roses que je n'ai pas encore vue...

    Bonne journée


    16 commentaires