• Pleine de courage et d'espoir une jardinière planta en temps et heure des bulbes d'été...

    Puis passant et repassant devant , rien ne pointant à l'horizon la LOGIQUE de la jardinière se dit que des mulots affamés avaient

    grignotés les bulbes ...

    Un beau jour arriva où l'on entendit un cri s'élevant dans le jardin : " mais qu'est ce que cela  ? "

    Torture pour les méninges...car la jardinière n'a pas de mémoire...

    Mais devant tant de beauté la dite jardinière tomba en pamoison devant cette petite merveille :

    Une surprise...

    La petite beauté en question bien consciencieuse se mélangea à une autre petite beauté, le tout sans rivalité aucune :

    Une surprise...

    Pour offrir  à la fameuse jardinière une scène fort ravissante :

    Une surprise...

    La jardinière éblouie tout de même, se dit qu'avoir planté une cinquantaine de bulbes pour une scène si réussie, en valait bien la

    chandelle.

    Moralité : la jardinière décida à cet instant, qu'en temps et en heure, il lui faudrait planter une centaine de bulbes...afin d'étoffer un peu la

    scène.

    Bulbes de Leucocorine si vous voulez vous lancer dans des scènes luxuriantes...

    Sur ce belle journée !

     

     

     

     


    11 commentaires
  • Me baladant dans une jardinerie, je suis tombée sur un petit arbuste mal en point, les deux tiers de la terre du pot avaient disparu, les

    racines étaient à l'air libre. Le feuillage étant tellement beau que je me suis arrêtée et l'ai regardé de plus près.

    Ce fut un coup de cœur. Un responsable trainant dans les rayons ( pour une fois !) j'ai négocié le prix et hop affaire conclue !

    Sauvetage...

    Sauvetage...

    En fait les feuilles sont très panachées et de couleurs différentes selon leur développement...Je n'avais jamais vu cela ... Superbes ces

    feuilles !

    Sauvetage...

    Son écorce, elle aussi, est magnifique.

    C'est un acer à peau de serpent : acer conspicuum 'Red flamingo'. Adulte il atteint de 3 à 5 mètres. Par contre, les feuilles se

    panachent beaucoup moins  à maturité. Rustique, voici les commentaires de la pépinière du Jardin de Pic Vert:

    " Cet érable a tout pour plaire, en toutes saisons. Au printemps, ses feuilles sont roses, panaché de vert. En été, le rose vire au crème. En automne, le vert prend une couleur orangé. En hiver, le bois nu de l'année est rouge. Son tronc montre une écorce rouge veiné de blanc. Cet érable étant un cultivar récent, il n'y a pas encore de sujet adulte. Les dimensions indiquées sont donc des estimations du développement futur. "

    Acquis il y a plus d'un mois, rempoté et surveillé avec amour, il se refait une santé. Puis il sera planté en pot afin que les proportions

    soient moindres qu'en pleine terre...et qu'il reste adolescent et pas adulte afin qu'ils conservent son joli feuillage ( histoire à suivre ), na !

    Il est beau non ?

     


    27 commentaires
  • La seule quoi ?

    Et bien la seule rose qui ait fleuri en 3 ans de plantation malgré de nombreux boutons...

    Un rosier qui laissait présager de magnifiques roses...enfin sur les sites vendeurs ( qui ne disent pas tout )...

    Mais quel est ce rosier qui en fin de compte , fait des roses qui ne s'épanouissent pas et qui pourrissent en boutons ?

    C'est le rosier Souvenir de la Malmaison grimpant , qui aurait dû se nommer Souvenir de la Malfloraison ( photo en bas sur la gauche ),

    si, si ...

     

    La seule...

    Les roses la rose est magnifique ( elle s'est épanouie en mai ) : en quartiers, d'un joli rose pâle, elle embaume...

    Dommage.

    A priori, une seconde rose devrait voir le jour d'ici trois ans...

    Bonne journée

     

     


    33 commentaires
  • Le nettoyage avance, la pose de la (moche) bâche aussi...

    Cette plate bande mesure 26 m, il y a de quoi faire. J'y ai planté des rosiers en juin l'année dernière. Ils viennent tous de chez F Thauvin.

    Achetés en pot, ils ont bien démarré malgré la canicule de l'été 2018...

    6 arbustes très remontants : deux The Fairy, deux Sea Foam, deux Souvenir D 'Antan. Deux grimpants : un avec une erreur d'étiquette

    à identifier, l'autre Phyllis Bide. Il manque les supports, cela est en cours...Sur la photo, la pose de la bâche s'est arrêtée l'année dernière

    au rosier rose tout au fond. Désherbage, coupe au plus près du sol d'anciens fruitiers morts...

    Les plates bandes du 82...

     

    Le travail en cours, pose de barrettes au fur et à mesure :

    Les plates bandes du 82...

    Voilà :

    Les plates bandes du 82...

     

    Bon il reste tout cela pour la prochaine fois, le désherbage à un peu progressé :

    Les plates bandes du 82...

     

    En parallèle, une seconde plate bande, aussi en cours de désherbage ( dans le carré au fond, un petit potager verra le jour ) : 

    Les plates bandes du 82...

     

    Oui, il y a du boulot, au fond de la photo, la plate bande en cour de bâchage :

    Les plates bandes du 82...

     

    Mais à cœur vaillant...

    Les plates bandes du 82...

     

    Quelques photos des petits rosiers situés le long du mur , première plate bande .

     Rosier The Fairy :

    Les plates bandes du 82...

     

    Rosier grimpant Phyllis Bide ( derrière : Sourire d'Antan ) :

    Les plates bandes du 82...

     

    Un nouveau de cette année :  rosier Le Loiret

    Les plates bandes du 82...

     

    Rosier Sourire d'Antan :

    Les plates bandes du 82...

     

    Rosier Sea Foam ( bof, il s'étale...):

    Les plates bandes du 82...

     

    Les rosiers nouveaux de F Thauvin tout juste plantés, Le Loiret ( rose) puis Rosier Fernande Dupuis que Flora ( la fille de Francia) à

    préparé pour la plantation :

    Les plates bandes du 82...

    Le voilà en fleurs , il tire sur le mauve ( crédit photo : F Thauvin) :

     

    Le fameux rosier grimpant non identifié :

    Les plates bandes du 82...

     

    Et pour terminer une photo de Francia et Flora :

    Résultat de recherche d'images pour "fille de francia thauvin"

    L'article qui leur est consacré sur la République du Centre : ici

    Lorsque cet billet sera en ligne, je serai en voiture pour retourner dans notre maison de campagne pour quelques jours. Au menu :

    commencer à décaper et repeindre la jolie grille ancienne...

    Belle journée

     PS: un bug hier pour des billets programmés correctement, a fait qu'il y a eu des alertes ???


    27 commentaires
  • de la glycine sur la grille du jardin de campagne. Trois fois par an, elle est taillée drastiquement...Une glycine qui pousse, qui pousse...Plantée depuis au moins cinquante ans par ma Grand mère. La grille devant être repeinte, cela aura l'avantage de commencer à tout dégager ! Taille côté cour puis taille côté trottoir...

     

    A l'attaque !

     

    On commence à y voir plus clair :

    A l'attaque !

     

    Le dernier morceau. On aperçoit le gros massif devant la fenêtre du salon, massif à refaire complétement, c'est la jungle. Je commencerai

    tranquillement car en plein sud. Dans le Loiret, le plein sud : très chaud...Rosier Excelsa sur la grille. Grimpant ancien que l'on trouve dans toutes les campagnes car très facile à bouturer. Des hémérocalles, variété ancienne. Au fond Ghislaine de Féligonde, à sa gauche Icerberg :

    A l'attaque !

     

    Fenêtre du salon : face à la glycine ...Au pied du massif, du gravillon. Les cailloux se sont enfoncés d'année en année. Une autre jungle, tant les indésirables s'y resèment. Ici, j'envisage des passe pieds avec des plantes de rocaille...pour en finir avec la corvée du désherbage...

    A l'attaque !

     

    Devant le massif jungle, un autre. Rond celui ci, il y a de quoi tailler. Devant, le désherbage en cour ( sur la gauche on devine l'entrée de la maison) ...

    A l'attaque !

     

     

    Le long de la maison, encore un massif jungle. On aperçoit la terrasse couverte, très agréable en été. Sur cette façade, un autre rosier Excelsa, lui il est en attente de palissage:

    A l'attaque !

     

    Au fond, entre la maison et le garage, dans le jardin arrière mon sapin, immense ! Le tilleul élagué paraît tout petit à côté. Ce tilleul est planté dans la cour située derrière la maison. Close par une haie, elle isole du jardin en arrière de la maison.

     

    A l'attaque !

     

    Devant le garage, un coin repos, avec une arche à l'ancienne. Elle supporte un cousin d'Excelsa de couleur rose, derrière la maison du voisin  :

    A l'attaque !

    Glycine taillée, désherbage terminé...

    Belle journée

     

     

     

     


    24 commentaires