• Stop aux frais, stop aux plantes qui ne durent qu'une saison, stop !

    Merci dira ( peut-être ) le porte monnaie , merci dira ( peut-être ) le massif où rien ne pousse...

    Sus aux plantes qui ne craignent pas la sécheresse, sus aux plantes qui aiment être dans un sol drainé .

    Hop à la jardinerie, achats ( encore a dit le porte monnaie ) ( chouette à dit le massif ) de :

    Deux iris, aux tonalités assorties :

    Là où rien ne pousse ...

    Une euphorbe, euphorbia x matinii (60 cm) , ou de Martin :

    Là où rien ne pousse ...

    Une autre euphorbe, au joli feuillage, euphorbia cyparissias (40cm), ou petit-cyprès ' Fens Ruby '

    Là où rien ne pousse ...

    Puis six pieds de sédum ' Matrona ' (60 cm) floraison en été :

    Là où rien ne pousse ...

    Pour quel endroit ces plantes ? Pour le massif crée au dessus de l'ancienne fosse septique  ici 

    Un massif difficile car remblayé avec des gravats , par dessus une couche de terre maximale de 25 à 30 cm... Certes, une terre

    améliorée avec de l'Or Brun, de la corne broyée, un paillage. Mais les plantes ont vraiment du mal à s'établir, d'autant plus qu'un

    énorme faux jasmin ou   ' trachelospermum jasminoides ' prospère ... lui ( et surtout embaume le jardin ) !

    Donc des pertes... Cette année, en plus des plantes ci dessus, sont venues s'ajouter des graminées .

    Voilà ce que cela donne, quoique les photos ne soient pas vraiment parlantes ( et oui cela parle une photo ) :

    Là où rien ne pousse ...

    Dans le bac en bois le faux jasmin, les racines s'en  sont échappées il y a bien longtemps ( double peine pour les jeunes plantes )

    . En bas à gauche, un physocarpus ' Diabolo ', qui lui pousse hors du massif, qui devrait cacher le mur gris . Derrière la tige du

    rosier ' Marietta Silva Tarouca ', bientôt en fleurs. A gauche l' euphorbe characias ' Tiger ' achetée à St Jean ( où j'ai loupé tout

    le monde).

    Là où rien ne pousse ...

    Des heuchères, des asters s'y plaisent.

    Une histoire à suivre (Oh que oui disent et le porte monnaie et le massif)

    Belle journée

     

     

     

     

     

     

     

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer


    33 commentaires
  • Deux plantes ont attiré mon regard , alors je les ai ramenées :

    Au cours d'une randonnée...

    Un géranium et une euphorbe. Une réhydratation plus loin, ils ont été plantés rapidement.

    L'euphorbe en compagnie d'un hosta, car les coloris allaient  bien ensemble ! Regardez comme les coloris de cette euphorbe

    sont beaux :

    Au cours d'une randonnée...

    Au cours d'une randonnée...

    Bonne journée


    19 commentaires
  • L'acer palmatum dissectum ' Garnet ' est en place, dans un coin à mi ombre.

    Sur différent sites il est donné pour 1,50 à 3 mètres de haut, 1,5 à 2 mètres de large ( Allez savoir ...). Le port est retombant, les

    couleurs d'automne  : rouge écarlate ( prévoir des lunettes ).

    Première étape : chercher le contenant .

    Deuxième étape : le porter ( très lourd le contenant ) jusqu'à sa future place, où l'attendent deux briques. Deux briques pour

    faciliter l'évacuation de l'eau.

    Troisième étape : mettre les graviers au fond du pot, puis le mélange de terreau ( 3/4) avec de la véritable terre de bruyère , de

    la nourriture organique , ici du fumier en granulés,. Le tout sans piétiner massacrer les plantes autour.

    Cinquième étape : se reculer, redresser, bref : voir si c'est ok. Croiser les doigts car le contenant est encore plus lourd et que s'il

    faut le déplacer cela ne sera pas de la rigolade ...

    Garnet est en place !

    Garnet est en place !

    Sixième étape : se dire ' ouf  c'est bien '.

    Septième étape : placer son acer ( chéri l'acer ).

    Huitième étape : remettre du mélange, tasser légèrement, toujours sans massacrer ce qui est autour .

    Neuvième étape : arroser.  

    Dixième étape : prendre des photos.

     Onzième étape : aller dans la serre se sécher un peu ( Il pleut ), se reposer de tant d'efforts et admirer le résultat mollement

    étendue sur le lit de repos...

     Douzième étape: laisser l'acer tranquille quinze jours, ce qui tombe bien ...

    Garnet est en place !

     

    Garnet est en place !

    ( Dans la serre , le sac  Ikéa contient les dernières pélargoniums à planter ce week-end )

    Bonne journée

     


    36 commentaires
  • Je le savais bien qu'en achetant un acer palmatum qu'il y aurait des risques : une porte très grande ouverte, une large

    brèche, une énorme fissure...

    D'autant plus que JP est tombé en arrêt devant, voilà le second arrive  : l'acer palmatum  Dissectum ' Garnet  ' s'est

    invité au 130. Acheté à ST Jean où nous avons fait un aller retour rapide sans croiser de blogueurs , mis à part Claire (Derrière

    les murs de mon jardin ) en grande discussion avec un pépiniériste  ...

    Il provient de la pépinière du Mont Blanc, un gage je l'espère, d'autant plus qu'il y avait des spécialistes des acers...Demandant

    conseilssss, nous avons  été envoyés avec le pot dans les mains, voir ' Gérard ' afin qu'il nous en  prodigue  pour la

    plantation en pot. Sympa Gérard, merci ! Donc 3/4 de terreau, 1/4 de terre de bruyère, 5 cm de graviers au fond, maintenir

    humide mais pas détrempé...

    Au soleil il est rouge, à mi ombre du vert apparait dans le feuillage , il est beau !

    Et de deux ...

    J'y suis allée pour des graminées, des phlox et des épimeduims...

    Au final, un craquage pour le feuillage original d'un phlox : Phlox paniculata ' Becky ' qui devrait être bleu...mais que nenni , il

    n'existe pas, le seul qui a un nom approchant est phlox paniculata ' Becky Towe ' et qui est rose...

    La floraison sera donc une surprise, il est à planter au  soleil (Mais bon, le pépiniériste le sait-il vraiment ?)

    Et de deux ...

    Une euphobe au feuillage lui aussi original, une floraison crème et verte . C'est une characias, donc solide et qui devrait se

    ressemer ! Voici l'euphorbe characias ' Tasmanian Tiger'

    Et de deux ...

    Chez Promesse de fleurs un épimeduim et un hosta qui pourraient s'associer , vous allez voir pourquoi (un en pot l'autre à ses

    pieds au sol ) !

    Epimeduim Davidii

    Et de deux ...

    Hosta ' Fire Island '

    Et de deux ...

    Mais pour éclairer l'ombre ...Il faut bien des couleurs chaudes !

    Une Tiarella  ( ?) cordifolia , car celles achetées l'année dernière ne sont pas ressorties...

    Et de deux ...

     

    Puis un pennisetum sans nom et afin pour jouer les jardins botaniques , un lot d'étiquettes en ardoise !

    Et de deux ...

    Voilà pour les achats de St Jean 2017, il reste à planter le tout, mais pour l'instant je suis sur les balconnières estivales ( ce qui

    est sympa aussi !)

    Bonne journée

     


    29 commentaires
  • que je louchais dessus, un plant est arrivé au jardin :

    Depuis le temps

    Vous l'avez reconnu ? Oui , un acer palmatum , mais lequel ? Mystère , mystère... Acheté en jardinerie, il provient pourtant d'une

    pépinière spécialisée. Un tour sur le site, mais le mystère reste entier ...Les feuilles sont  vert clair , un liseré tirant sur le

    pourpre...(Le connaissez vous ?)

    Depuis le temps...

    Il est maintenant planté à mi ombre, vers le bassin dans une lessiveuse.

    Depuis le temps...

    Du coup, le coin a été remaniè. A l'origine, hostas , persicaires, une ou deux heuchères. Sont venues compléter,deux autres

    heuchères aux teintes en accord avec le liseré des feuilles de l'érable, puis une graminée (ruban de bergère) pour mettre une

    touche de blanc ! Vue côté bassin :

    Depuis le temps...

    Vue côté massif :

    Depuis le temps...

    Dans la lessiveuse, de la lysimaque dorée devrait former un couvre sol, puis déborder du contenant...

    Voilà un rêve réalisé !  Un espoir : pourvu que cet érable se plaise...

    Bonne journée


    32 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique